FANDOM


Etablir un scénario Modifier

Monomythe et Structure en ActesModifier

Pour créer un concept convaincant, il faut un scénario (ce n'est pas obligatoire mais ça aide à rester motiver et c'est plus inspirant). Deux outils peuvent vous aider dedans, en plus de s'assurer d'un bon ryhtme de déroulement et d'aventure avec lesquels les lecteurs peuvent s'attacher :

Le MonomytheModifier

C'est l'idée que toutes les histoires suivent la même structure (ce principe est cependant critiquer pour vouloir instaurer un cadre de référence) :

  • Un appel à l'aventure, que le héros doit accepter ou décliner.
  • Un cheminement d'épreuves, où le héros réussit ou échoue.
  • La réalisation du but ou du gain, qui lui apporte souvent une meilleure connaissance de lui-même.
  • Un retour vers le monde ordinaire, où le héros réussit ou échoue.
  • L'utilisation du gain, qui peut permettre d'améliorer le monde.

La Structure en ActesModifier

La structure en trois actes est, largement, la plus utilisées :

  • Installation : L'histoire s'ouvre avec l'introduction des personnages, de la situation, de l'environnement et du contexte. Il présente souvent les personnages principaux se lancant dans un combat. Cet étape permet de créer de l'intérêt et d'être concerné par quel est le problème et ce qu'il va arrivé.
  • Confrontation : L'intrigue se complique, c'est le drame. On offre de multiple points de vue sur l'intrigue pour amener le lecteur à comparer et faire son choix. Les protagonistes et les antagonistes expérimente leur force pour gagner la confrontation. Il s'agit de la partie la plus important du récit, puisque c'est là que tout l'intérêt du lecteur est.
  • Résolution : Le problème est résolu à travers un climax. Il est souvent présenté comme un "ça passe ou ça casse" où le héros voit ses chances de victoires diminuées jusqu'à n'avoir qu'une possibilité qui demande tous ses efforts et appels à toutes ses qualités. Il est souvent considéré comme un moment intense (climax) pour le lecteur qui résout l'histoire.

Créer des personnages primaires et secondaires Modifier

Donner à chacun des personnages une histoire, une personnalité, des défauts et quelques détails utiles. Un personnage avec des défauts pousse les auteurs à les faire évoluer mais maintenez une bonne balance entre ses forces et ses faiblesses.

Etablir son style graphiqueModifier

Un style réalisable Modifier

Développer un style qui est facile pour vous, qui ne vous prendra pas trop de temps à faire. Dans le cadre de web comics la simplicité est parfois la clef.

Dans ce sens, il est important de se focaliser sur ses forces, ne vous lancer par dans la réalisation d'une armée de tank, si vous n'arrivez pas à bien faire un tank. Une bonne pratique vous permet de comprendre vos forces et faiblesses.

L'anatomie est importante, plus vous vous fixez un style réaliste plus vous devez vous méfiez des proportions, des perspectives, etc...

Fixez vos règles Modifier

Enfin, fixez vous des limites, ceci évite que votre style deviennent incohérent.

Mettez sur écris vos régles par exemple :

  • L'épaisseur des lignes
  • Votre palette de couleurs
  • La taille de vos planches et le nombres moyens de cases dessus
  • Votre pratique (exemple : dessiner à la main, puis scanner, puis modification par Photoshop).

Des contours précisModifier

Il faut un bon contraste sur vos contours, en particuliers pour faire ressortir les éléments de l'arrière plan. Des lignes très noires sont fortement conseillées. Cette étape peut être facilement faites à l'aide de Photoshop.

Design d'un personnage Modifier

Une des règles importantes lorsque vous réaliser le design d'une personnage et qu'il doit être facilement reconnu par les lecteurs même à partir d'un détail très limité comme une épaule ou le haut de la tête.

ModelSheet des personnages Modifier

Faîtes un modelSheet de vos personnages (au moins les principaux) dans lesquels vous les présenter sous plusieurs angle (face, profil, de dos, de 3/4, ...) ainsi que dans différentes actions qui le présente s us différentes expressions (amusé, en colère, déterminé, ...). Certains auteurs vont même jusqu'à créer une sculpture pour mieux transcrire sur papier la 3D de son personnage.

"Turnaround"Monster2.jpg

Cet étape vous permet d'éviter de devoir redessiner vos personnages à une certains moment de l'aventure.

Qualité graphique des planches Modifier

Qualité digitale Modifier

En maintenant vos comics à une résolution de 300pi, vous gardez une bonne qualité et surtout cela vous permettra de ne pas revenir dessus si vous optez pour l'impression papier par la suite.

Ne jamais dessiner un comics avec la taille que vous souhaitez le voir apparaitre sur votre site. Il doit être dessiner en gros dès le départ. De plus, en réduisant la taille une fois posté, les lignes vont paraître plus lisses.

De plus toujours en mode RVB pour le web et CMYK pour l'impression.

Les règles d'or des cases d'une plancheModifier

Cette partie touche davantage les comics que les webcomics. Cependant ces règles peuvent s'adaptée au format moins en longueur (souvent 1 ou 2 rangés plutôt que 3) que représente les webcomics.

La margeModifier

Sur une page A3 (29,7x42 cm) il est conseillé de laissez une marge blanche. Le contenu doit être (à peu près) dans une zone de 25,7x38cm. Les marges sont environs représente 9% de la largeur ou de la longueur.

Les casesModifier

Proportions4.jpg

Il est conseillé de suivre ce principe : diviser le contenu en trois par sa longueur et ensuite divisé le carré du centre en deux.

Par la suite divisé le contenu en quatre par sa largueur.

Au final le contenu ressemble à l'exemple à gauche à partir de là vous pouvez former vos cases. Il suffit d'en fusionner autant que vous voulez pour créer le nombre de cases et l'emplacement qu'il vous arrange le mieux.




Les règles d'or des visuelsModifier

La règle de 180°Modifier

Aussi utilisé au cinéma, il s'agit du faîtes de suivre des principes lors d'une conversation entre protagonistes pour aider le lecteur à suivre la conversation sans être trop confus. Ce sont des conseils importants souvent trop négligé par les dessinateurs en herbe.

  • Le premier qui parle doit avoir sa bulle le plus proche du coin haut-gauche de la case
  • Le premier à parler est recommandé d'être positionné le plus à gauche des autres personnages et doit y rester le lent de la conversation
  • Il est recommandé qu'un personnage regarde son interlocuteur, et de maintenir la direction de son regard/tête même lorsque son interlocuteur n'est plus visible dans la case
  • Ces règles peuvent être brisées pour créer une côté surréaliste

Les lignes directricesModifier

Ces lignes permettent de créer une harmonie dans les visuels de l'intégralité de la page (toutes cases comprises)

Gridtobird-1024x497.jpg
Page12.jpg


Là où le plus de lignes se croisent représente là où le regard devrait se poser. De plus, il est intéressant de guider le lecteur en se servant de ces lignes. Par exemple en posant des éléments qui suivent la direction des diagonales pour guider le lecteur d'une case à la prochaine.


Qualité scénaristique des planches Modifier

Chaque planche doit être marquante Modifier

La fin de chaque page de comics doit être marquante pour entraîner les lecteurs vers la suite. Cela peut-être un cliffhanger ou une blague réussit. Rien n'empêche de ne pas respecter cette règle de temps en temps mais pour accrocher les lecteurs elle doit être maintenue au moins au début.

En d'autres termes, chaque planche doit être drôle ou intriguante indépendament des autres et cela même si elle s'inscrit dans une continuité.

Transition entre drôle et dramatique?Modifier

Il est risqué pour un webcomic de passer d'une planche humoristique à une planche dramatique, apprenez à être fluide et amenez graduellement le changement de ton.

Pensez aux lecteurs Modifier

Le dialogue doit apporter un plus à ce qu'on voit mais pas le répéter pour les lecteurs. Pensez aux lecteurs, à ce qu'il aura déjà compris avec le visuel est une bonne façon de limiter des passages trop lourds en texte.

Pensez aux expressions faciales Modifier

Tout ne se dit pas à travers les dialogues, les expressions faciales sont le moyens idéales déjà de délivrer une émotion qui peut changer radicalement la signification d'une dialogue mais aussi le moyen de glisser des informations supplémentaires aux lecteurs. N'oubliez pas que vos personnages ont chacun leur propre personnalité, ils ne réagissent pas à une situation de la même façon.

Gérer les actions et les conséquences Modifier

Ne combinez pas une action et une conséquence sur une même case. Comme le dit l'artiste Sullivan "Si un homme entre dans une salle et est frappé par une femme et par conséquent tombe sur une table" vous pouvez vous en sortir pour les deux dernières actions (les conséquences) mais vous ne pouvez les montrez toute en même temps".

Avant le lancement du Webcomic Modifier

Test préalable Modifier

Avant de vous lancer sérieusement, faîtes des comics tests (trois ou plus) qui selon vous présente bien vos personnages principaux, le style graphique recherché et l'ambiance générale. Ne les faîtes pas à la va vite, pour autant (pas trop brouillon), juste un style très simplifié.

Présenter ensuite, ces comics test à vos proches mais aussi des inconnus intéressés par les comics (forums, facebook, ...) pour voir leur critique, et savoir ce qu'il faut améliorer. Demandez des critiques précises que ça ne se résume pas à "j'adore" "c'est vraiment drôle!" "c'est parfait, vous avez du talent!". Cherchez des commentaires sur les personnages, les blagues, le style.

Une fois les critiques ressuent, préoccupez vous surtout de l'avis général.

Planifier et préparer Modifier

Il est important de maintenir être rythme pour son comics (un à deux planches par semaine et à des jours précis). Un ryhtme saccadé vous fera perdre l'intérêt des lecteurs.

Il est fortement recommandé d'avoir un (voire trois!) mois de comics sous la main avant de se lancer sur internet.

Héberger son WebcomicModifier

Avoir son propre siteModifier

Même si plusieurs site vous permettent d'héberger votre webcomics, il est fortement conseillé d'acquérir son propre nom de domaine. Cela parait plus sérieux et, avec le temps, sera plus facile à maintenir.

DesignModifier

Opter pour un design simple, facile d'utilisation et très ergonomique. C'est le format qui s'adapte le mieux aux webcomics.

Quelques points importants :

  • Centrer les planches sur la page, elles ne doivent si être ni trop larges, ni trop longues
  • Doit être présent : des fléches de navigation entre planches, des archives
  • Au sommet de la page doit se trouver le nom du webcomics, avec le calendrier des publications
  • Laissez la possibilité aux lecteurs de vous contacter par mail ou par commentaire. Avec le temps vous pourrez même créer un forum de discussion.
  • Pensez à une zone (visible) réservez aux liens d'autre webcomics

Promouvoir son WebcomicModifier

Réseaux sociauxModifier

Facebook est un bon moyen de se lancer, les lecteurs ne vont pas tomber par hasard si votre site vous devez les intriguer avec notamment une page Facebook ou en parlant directement à vos amis sur les réseaux. Twitter ou même Instagram peut être utile pour les mêmes raisons.

La Communauté des WebcomicsModifier

Allez chercher des lecteurs là où il y en a! Postez des sujets présentant votre Webcomics sur les forums de fans, sur des groupes Facebook et demandez à d'autres auteurs s'ils peuvent faire de la pub pour vous. N'hésitez pas aussi à commenter d'autres webcomics cela vous permettra d'attirer de l'intérêt autour de vous.

Les Listing (comme The Belfry WebComic Index) sont des moyens efficaces pour promouvoir votre comics au sein de la communauté.

DeviantArtModifier

DeviantArt est une bonne plateforme pour faire parler de votre webcomics est attiré de nouveaux lecteurs !

Le FanArt Modifier

Poster vos FanArt (donc de personnages, séries, films connus, ...) sur les pages réseaux sociaux (ou DeviantArt) consacré à votre webcomics est un bon moyen d'attirer un nouveau public

Les bons contacts?Modifier

Certains amis peuvent avoir un blog ou un site à succès peut-être voudront-ils faire de la pub pour votre webcomics.

Maintenir son Webcomic Modifier

Être patient Modifier

Beaucoup d'auteurs de web-comics s'accordent, qu'à moins de faire le buzz, il faut des années avant d'avoir un niveau intéressant de followers.

Spike, l'auteur de Smut Peddler, a cité qu'il faut plus d'un an, voire trois ans pour qu'un comic puisse devenir rentable. Ceci est surtout dût à la compétitivité du milieu, beaucoup d'étudiants en art finissent leur études pour se tourner directement vers les moyens d'internet.

Être régulier et consistent Modifier

C'est, selon beaucoup d'auteurs, la base du succès si vous êtes ponctuels dans vos publications les followers viendront. C'est un bon moyen de créer une habitude chez les lecteurs et de prouver que vous êtes engagés dans ce que votre création.

Même si votre webcomics perd en visiteurs, continuez d'avoir un rythme soutenu ! Si ce que vous leur offrez est de qualité, les lecteurs viendront.

Si le style de votre comics se complexifie, rappelez-vous qu'il est plus important d'être régulier. Vous pouvez mettre plus d'effort dans vos comics mais maintenez toujours le bon rythme.

Être visible et accessible Modifier

Soyez toujours accessible pour les lecteurs qu'ils puissent avoir des réponses à leur question, qu'ils puissent vous contacter avec la certitude d'avoir une réponse.

De plus restez visible, ce qui signifie de rester régulier dans votre projet et soyez bien présent sur les réseaux sociaux.

Soyez aussi visible dans la communauté des artistes de webcomics, notamment en continuant de poster des commentaires, en restant sociable avec eux et, pourquoi pas, en proposant des "guests" (faire une planche pour un autre webcomics ou inviter un artiste à en faire une pour le votre)

Le FUTUR : Un Webcomic rentable ?Modifier

1000 vrais fansModifier

A moins d'avoir de gros moyens dès le départ, les webcomics vivent un début qui s'appelle la "Longue Traîne" c'est-à-dire une attente de plusieurs années (en moyenne 10) avant d'être véritablement rentable.

Pour échapper à la Longue traîne, un artiste doit trouver ses "1000 vrais fans", c'est-à-dire que l'artiste n'a besoin que de ces 1000 vrais fans pour vivre de son art. Le concept de vrais fans défini quelqu'un qui est prêt à tout pour soutenir son artiste et qui est capable de débourser 100$/ans pour vos produits.

Ces vrais fans sont atteignables avec Facebook, DeviantArt ou Twitter.

La bonne balanceModifier

Pour être profitable, il faut trouver une bonne balance entre votre travail (publication, pratique, ...), la création de marchandises (impression, poster, figurines, t-shirts, ...) et le maintient de votre visibilité (facebook, amis, interview, ...). Cette balance doit se mesurer en heures.

Source de revenueModifier

Il y a plusieurs façon de trouver une source de revenus qui vous conviennent

  • La publicité sur le site
  • Être publié en freelance (avec une comission sur la vente)
  • Vendre ses produits, dont la version papier du comics, à des conventions
  • Être financé par les internautes : Patreon, Kickstarter

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard